Vous êtes ici : Accueil > Le vécu du lycée > Production des élèves sur le thème des dangers liés à l’usage du (...)

Avant-propos

L’utilisation d’Internet est devenue, de nos jours, pratique courante et répond à un besoin d’information et de communication. Cependant, cette pratique n’est pas sans comporter certains risques.

Au lycée Jean Prévost, au mois de novembre 2008, une conférence à l’initiative de l’association « Consommation Logement Cadre de Vie », animée par « Action Innocence » fut le point de départ d’une action sur les risques potentiels liés à l’usage du Web, à destination des élèves élus au Conseil de la Vie Lycéenne ainsi que des délégués des classes de seconde. Les représentants des élèves au Conseil de la Vie Lycéenne décidèrent d’organiser un concours d’affiches et d’écriture sur ce thème afin que chaque élève puisse engager sa propre réflexion à ce sujet.

Une phase de sensibilisation fut organisée par création d’un écran d’accueil informatif apparaissant à chaque connexion sur tous les ordinateurs du lycée. Parallèlement, une campagne d’affichage et une information sur le concours proposé furent réalisées par des élèves de 1 ère STG aidés de leur professeur. L’intervention des délégués des classes de seconde fut à cette occasion sollicitée pour une information auprès de leurs camarades.
Dans le cadre des enseignements et plus particulièrement du travail sur l’argumentation, un professeur de lettres engagea ses deux classes de seconde à choisir ce thème comme objet d’écriture.

Le 15 avril dernier, date limite du concours, plusieurs productions furent recueillies au CDI, les documentalistes ayant volontiers accepté de centraliser les écrits et affiches des élèves participants.

Ces productions, qui vous sont proposées aujourd’hui, abordent différents aspects des risques liés à l’usage d’internet et témoignent toutes d’une réflexion sur le thème proposé. Aussi, les élèves du CVL ont-ils retenu l’idée de vous les proposer dans leur intégralité.

Un grand merci à celles et à ceux qui, par leur mobilisation au niveau de la menée du projet ou leur participation au concours, nous permettent de vous présenter ces affiches et écrits qui, nous l’espérons, attireront votre attention et prolongeront ainsi la réflexion de chacun.

Les équipes de direction et de Vie Scolaire

Ci-dessous les productions des élèves.

Articles

  • Avis - Juin 2009

  • Portable - Juin 2009

  • Invitation - Juin 2009

    Une invitation mouvementée.
    « Alors, avez-vous lu ma dernière nouvelle, monsieur ? » Julien était venu souper chez son ancien professeur de langue, monsieur Dupond, lequel lisait régulièrement de nouveaux textes écrits par le jeune étudiant. Devant eux, la télévision était allumée, ainsi que la cheminée à leur droite. Sur la table basse refroidissaient quelques amuse- gueules, parfois piochés par l’un des six bras alentour. Lorsque Julien posait sa question, c’était la douce et délicate main de Lucile, la (...)

  • Avenue Internet - Juin 2009

  • Plan - Juin 2009

  • Affiche - Juin 2009

  • Sarah - Juin 2009

    Comme à son habitude, Sarah âgée de 12 ans, passe son temps libre devant son ordinateur à discuter sur messageries instantanées avec de nombreuses personnes. Ce jour-là, son oncle Bruno, lassé de voir sa nièce hypnotisée par cette machine, et de ne pas pouvoir profiter d’une belle après- midi avec elle, intervint sur un ton cordial : « Sarah ! Peux-tu vraiment me dire l’intérêt qui te porte à passer des journées entières, même quelquefois des nuits, à rester assise là, à chater devant ton ordinateur ? (...)

  • Fiction ? - Juin 2009

    C’est étrange la place que cette personne que je pouvais seulement imaginer, avait prise dans ma tête et dans mon cœur. Il était devenu très vite une obsession. Ce besoin de lui parler chaque jour que j’avais à assouvir fit de lui ma drogue et fit de moi une droguée.
    A travers cet écran il semblait me comprendre mieux que quiconque. Les amis, la famille ? Ils étaient bien plus souvent absents que lui n’était « hors-ligne ».
    Tout ça remonte à un an peut-être maintenant. C’était une période assez floue (...)